Trail du Bobotov Kuk

29 août 2014

Monténégro, Trails

25/07/13 : Trail au Monténégro (Le Bobotov Kuk – Massif Du Durmitor).

Quitter la côte Adriatique et son flot incessant de touristes cosmopolites pour rejoindre le nord du Monténégro relève déjà d’un mode de réflexion peu banal, mais quitter la station de Zabljak (prononcer Jabiak) et sa rue principale peuplée de chambres chez l’habitant, trois restaurants et un hôtel, pour attaquer seul en trail le massif du Bobotov Kuk avec une carte topo locale, pourrait conférer à une envie soudaine de raccourcir le nombre de ses jours restants à vivre !!

Cette envie de désertion du rivage m’a donc pris ce jour de 24/07 (peut-être la saint Dingo, à vérifier sur le calendrier).  Un jour avant, je flânais sur une crique semi déserte discutant avec un Serbe, deux Croates et une charmante Serbe (dont les mails seront échangés bien évidemment). J’omet de leur raconter ma visite à la galerie de photos de guerre le matin-même (voir cet article), l’ambiance est si chaleureuse sur la plage qu’il me parait peu opportun de refroidir l’atmosphère…!

Mon esprit un peu tordu me dit qu’il y aura encore mieux à faire à tourner le dos à cette jolie baie et gravir les contreforts alpins pour m’offrir un peu d’adrénaline et d’endorphine en courant dans le parc national du Durmitor et son sommet, le Bobotov Kuk, point culminant du Monténégro à 2523 m.

Après m’être affranchi d’un droit d’entrée complètement improbable de 3€ auprès d’un garde peu enclin à plaisanter, je prend le sentier et commence par le classique étage forestier !

Je sais maintenant pourquoi je suis là. Personne ne randonne dans ce pays ! Je crois qu’à la fin de la journée j’aurais croisé deux tchèques, un slovaque, quatre Italiens et un chien, un norvégien (qui m’aura photographié au sommet) et deux polonais. Et c’est tout ! En venant dans cette région, j’avais besoin de faire le vide, réfléchir, faire Into the wild without poisoned plant !

La forêt passée, un magnifique parcours de caillasses, névés et pelouse d’un vert sombre me permet de profiter d’un splendide panorama à 360°. 1h30 plus tard, je m’apprête à rejoindre le flanc de la montagne ‘Obla glava’ quand une scène surréaliste s’offre à moi : une cabane de berger, quelques clochettes de troupeau (ce seront des moutons) et un vieux monsieur bien typique m’offre son plus beau sourire pour me saluer. Bien entendu, on ne se comprendra pas, hormis mes deux ou trois mots de politesse appris par cœur. Et là, magie de la globalisation, la fascination de l’oncle Sam opère… le vieux monsieur me propose de lui acheter une bouteille de Coca-cola !! J’en rigole, lui sers la main et reprend ma route quelque peu déstabilisé par l’homogénéisation des symboles de consommation.

Le chemin s’élève, les névés sont de plus en plus présents et c’est un petit cirque qui se dresse devant moi. Le col menant au Bobotov Kuk n’est plus loin. Je fais un petit détour, ne résistant pas à l’appel d’une cascade d’eau fraîche que j’entend depuis au-moins 20 min et qui ferait le bonheur de mon camel-bag !

Le sac rempli, je termine l’ascension, pensant à mon succulent sandwich stocké dans le sac à dos.

juillet2013 130 meded320130725_130609

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Projethai |
Camtaramenage |
Marine et Max |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eric BEURTON 7 EPICS
| Ca roule un Max !
| Florida 17